Czas  7 godzin jedna minuta

Współrzędne 3872

Uploaded 26 lipca 2015

Recorded lipca 2015

-
-
153 m
27 m
0
13
25
50,46 km

Obejrzane 1858 razy, pobrane 3 razy

w pobliżu Plattsburgh, New York (United States)

Plattsburgh
Plattsburgh est une ville des États-Unis, siège du comté de Clinton, dans la région de North Country (New York) (en), dans l'État de New York. Avec près de 20 000 habitants, il s'agit de la plus importante agglomération de cet État sur la côte Adirondack le long du lac Champlain. Avec sa banlieue, Plattsburgh (town), l'aire métropolitaine compte près de 32 000 habitants. Le village de Plattsburgh est fondé en 1785 et tient son nom de Zephaniah Platt, un des premiers propriétaires terriens de la région.

Géographie


La rivière Saranac au parc Verdantique.
Plattsburgh est sis sur la rive ouest du lac Champlain dans la partie nord-est de l'État de New York. La rivière Saranac traverse la ville pour se jeter dans le lac Champlain. Le territoire de la municipalité occupe une superficie de 17,1 km2 dont 13,1 km2 sont terrestres et 4,0 km2 sont des surfaces d'eau.

Urbanisme
Plattsburgh est desservie par l'autoroute 87 qui relie la frontière canadienne (autorooute 15 en provenance de Montréal à la capitale de l'État, Albany. La route fédérale 9 et la route d'État 22 la traverse en direction nord-sud, alors que les routes d'État 3, 190 et 374 le font en direction est-ouest.
La plus proche ville importante aux États-Unis est Burlington (Vermont) qui peut être atteinte en contournant le lac Champlain ou par traversier depuis Cumberland Head vers Grand Isle (Vermont) et par un traversier saisonnier depuis Port Kent, 16 km au sud de la ville. La métropole la plus proche est Montréal, Canada, à environ 100 km au nord.
L'aéroport international de Plattsburgh, anciennement la base aérienne de la USAF, a été terminé en février 2007. Il offre des vols vers Boston, par US Airways. Allegiant Air et Myrtle Beach Direct offre également des vols vers plusieurs destinations en Floride et à Myrtle Beach. FedEx and UPS offre un service de cargo.
Plattsburgh compte un service d'autobus régionaux par le Clinton County Public Transportation. Il est également desservi par Greyhound et Adirondack Trailways pour les connexions interurbaines mais la ville n'a pas de gare routière, l'arrêt se faisant à des points de service, comme des motels, le long des routes principales. Cependant la ville a une gare de train avec service par Amtrak entre Montréal et New York.

Histoire
Nouvelle-France
En 1609, le découvreur et premier gouverneur de la Nouvelle-France, Samuel de Champlain, se rend dans la vallée du lac Champlain. La région est occupée par les amérindiens Iroquois qui sont opposés aux tribus de la vallée du Saint-Laurent. Les Français prennent parti pour ces derniers et de nombreuses expéditions militaires sont menées pour pacifier la région. Le calme revient finalement au traité de paix Montréal de 1701. La région est surtout un réservoir de fourrures pour les marchands de Montréal et un territoire d'évangélisation pour les missionnaires. Elle devient également la région frontière entre la Nouvelle-France et la Nouvelle-Angleterre. Le puissant fort Carillon est construit plus au sud pour repousser toute invasion vers le cœur du territoire français.

Conquête anglaise et guerre d'indépendance américaine
La guerre de Sept Ans est le dernier chapitre de la lutte pour la suprématie de la Grande-Bretagne en Amérique du Nord. Le 8 juillet 1758, les troupes françaises, sous le commandement du Marquis de Montcalm défont un opposant britannique supérieur en nombre à la bataille de Fort Carillon. Le printemps suivant les Britanniques ont pris le contrôle des Grands Lacs et menacent Québec. Les Français ne peuvent défendre adéquatement la région et le fort est détruit avant le repli des troupes pour ne pas le laisser aux troupes britanniques qui devaient l'attaquer.
Avec le traité de Paris de 1763, toute la Nouvelle-France passe dans le giron britannique qui transforme tous les territoires à l'ouest de Appalaches en territoires indiens afin de limiter l'expansion des colonies américaines qui commencent déjà à s'agiter. Les Britanniques firent peu de choses dans la région car dès 1774, c'est la déclaration d'indépendance des États-Unis.
La bataille navale de l'île Valcour durant guerre d'indépendance des États-Unis se déroule au large de Plattsburgh dans le lac Champlain en 1776 et se conclut par une victoire britannique. Cependant, la guerre tourne à l'avantage des Treize colonies et se termine en 1783. La région passe donc sous contrôle de la nouvelle nation par le traité de Paris.

Fondation
Zephaniah Platt reçoit un titre de propriété de la part de George Clinton, le gouverneur britannique, dans la région après la conquête britannique. Il fonde finalement la ville en 1785, en accord avec les nouvelles autorités américaines. La plupart des habitants sont cependant d'origine française et divisent la ville selon leur traditions. Les rues reçoivent ainsi le nom des filles de commerçants et politiciens proéminents, de personnages célèbres comme Champlain et Montcalm. Ainsi, contrairement à la tradition anglaise d'appeler l'artère principale « Main Street », la rue principale de Palttsburgh est nommé « Cornélie », qui deviendra plus tard Cornelia. Le village est incorporé en 1815 et devient une ville en 1902.

xixe siècle
Au xixe siècle, Plattsburgh se développa comme port sur le lac Champlain. Lors de la guerre de 1812, la bataille navale du lac Champlain se déroula juste au large de la ville. Malgré une puissance de feu ennemie supérieure, les forces navales américaines parviennent à vaincre un escadron britannique. Cette victoire leur permet de couper les lignes de ravitaillement navales des troupes britanniques et contraint celles-ci à se replier au Canada.
La population se diversifie et en 1861, une première synagogue, Temple Beth Israel, est construite1. L'école normale de Plattsburgh est construite en 1889. Elle brûle en 1929 mais est reconstruite en 1932. Elle deviendra l'Université d'État de New York (SUNY) à Plattsburgh.

xxe siècle


Bombardier B-47 avec inscription « Pride of the Adirondacks », un des deux avions exposés au parc aéronautique Clyde A. Lewis
Dans la seconde moitié du xixe siècle, Plattsburgh obtiendra une importante base de la United States Air Force durant la Guerre froide. Sa position stratégique près des grands centres de la côte Est des États-Unis et en subsidence des montagnes Adirondacks permettait des conditions d'utilisation optimale. Elle fut le site de la première escadre de la côte Est du Strategic Air Command dont le 380e escadron de bombardement, un escadron de réapprovisionnement en vol et un escadron aérospatial. Des bombardiers B-52 Stratofortress et FB-111, ainsi que des avions ravitailleurs y furent stationnés. Ses immenses pistes furent désignées comme l'un des quatre sites d'atterrissage pour la navette spatiale américaine.
Le 1, le 556e escadron de missile stratégique y commença ses activités. Les douze missiles de type Atlas F à carburant liquide étaient cachés dans des silos autour de la base. Dix de ceux-ci étaient de l'autre côté du lac au Vermont. L'escadron fut mis en alerte durant la crise des missiles cubains en 1962 puis fut démantelé en 1965, alors que les nouveaux missiles Minuteman à carburant solide, plus faciles à entretenir, furent déployés dans d'autres bases.
La base aérienne fut fermée le 29 septembre 1995 par des coupures dans les dépenses militaires après la fin de la Guerre froide. Les terrains furent rétrocédés à la communauté et le Plattsburgh Airbase Redevelopment Corporation (PARC) y a attiré des industries et des lignes aériennes civiles. L'aéroport dessert surtout le nord de l'État de New York et tente même de concurrencer l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, à environ 100 km au nord, en offrant des vols à rabais vers différentes destinations.

xxie siècle
Durant les années 1980 et depuis la crise économique de 2008, le dollar canadien est fort par rapport au dollar américain et de nombreux Canadiens viennent faire des achats à Plattsburgh, où les taxes sont moins élevées. Comme la majorité de ceux-ci viennent du Québec, l'affichage bilingue anglais/français est assez courant. L'économie de la ville dépend surtout maintenant des industries autour de l'ancienne base aérienne, des usines de Bombardier Transport2 et Nova Bus3 qui assemblent des trains, rames de métro et autobus pour le marché des États-Unis, ainsi que de la papetière Georgia-Pacific.

Administration
Le conseil municipal se compose d'un maire élu au suffrage universel et de six conseillers élus chacun dans un district. Le républicain et conservateur Donald Kasprzak est maire depuis 2007, à la suite de sa réélection en 2010 avec 77,4 % devant Kathryn McCleery du Working Families Party.
Composition du conseil municipal
2010-2014
Maire Donald Kasprzak
District 1 Tim Carpenter
District 2 Mark Tiffer
District 3 George Rabideau
District 4 Jim Calnon
District 5 Chris Case
District 6 Chris Jackson

Démographie
Au recensement de 2010, la ville comptait 19 989 personnes, 7 600 résidences et 3 473 familles. Les habitants sont à 89,88 % caucasiens, 3,5 % africain-américains, 0,38 % amérindiens, 2,77% asiatique, 3,4 % d'origine latino-américaine et le reste est d'origine variée ou mixte. Le revenu moyen par résidence était de 28 846 $US et la médiane par famille de 46 337 $US.

Économie
Le tourisme est une activité économique importante de Plattsburgh, notamment avec le Cumberland Bay State Park et la plage municipale situés sur la baie Cumberland, au nord-est de la ville.

Culture
Plattsburgh compte plusieurs établissements culturels et lieux historiques dont la bibliothèque publique de Plattsburgh, la bibliothèque Feinberg, le Crab Island Memorial, le monument de Samuel de Champlain, le monument McDonough, la maison Kent-Delord, le centre d'histoire Samuel de Champlain, le musée historique du comté de Clinton, le musée de la Guerre de 1812, le Champlain Valley Transportation Museum, le musée d'art de l'université d'État de Plattsburgh, le Srand Arts Center et le Strandt Theatre4. Le film Frozen River, réalisé en 2007 par Courtney Hunt, est tourné à Plattsburgh.
Plattsburgh dispose de trois journaux : The Clinton County Free Trader Today d'un tirage de 15 000 exemplaires et fusionné avec le North Countryman en 20105, The Plattsburgh Press Republican à quelque 17 000 exemplaires6 et le Plattsburgh Burgh publié à environ 8 000 exemplaires7. Plattsburgh compte deux stations de télévision, WPTZ, chaîne 5, affiliée à NBC et WCFE-TV, chaîne 57, membre de PBS.
(Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Plattsburgh)

Ausable Chasm, New York
Ausable Chasm is a sandstone gorge and tourist attraction located in the village of Keeseville, New York, U.S.[1] The Ausable River runs through it, and then empties into Lake Champlain. It is directly due west of Port Kent, New York.

Geological formation
The gorge is about two miles long, and is a tourist attraction in the Adirondacks region of Upstate New York. It is fed by the Rainbow Falls at its southern extreme.
The chasm has a continuous exposure of a section of the Potsdam Sandstone more than 160 metres (520 ft) thick, which includes a rare, mid-cambrian jellyfish fossil.[2]
Some of the rock formations have been given names such as, The Devil's Oven, Cathedral, Sentinel Rock, Elephant's Head, The Flume, and Table Rock.

Tourism
In 1760 Major John Howe explored the chasm on ropes. Called by some, the "Little Grand Canyon of the East", the 1½-mi-long chasm opened to the public in 1870.

Cultural attractions
North Star Underground Railroad Museum, commemorating the Underground Railroad, operated by the North Country Underground Railroad Historical Association is on Mace Chasm Road in Ausable Chasm, NY on County Route 71, south of the junction of County Route 373 and U.S. 9.


Burlington (Vermont)
Burlington est la plus grande ville de l'État du Vermont, aux États-Unis. La ville est également le siège du comté de Chittenden. Burlington est située sur la rive est du lac Champlain, à 72 km au sud de la frontière canadienne (Vermont-Québec) et à 151 km au sud de Montréal. Selon les dernières estimations du Bureau du recensement des États-Unis, la commune de Burlington comptait 42 417 habitants en 2010.
Cette ville est l'une des premières villes, si ce n'est la première, à fonctionner avec une alimentation électrique 100 % verte depuis 20151. Le projet était en cours depuis les années 1990 : les habitants ont accepté de payer une taxe locale (Energy Efficiency Charge) afin de soutenir sa réalisation.
Burlington fait partie d’une aire urbaine comprenant les villes contiguës de South Burlington, Winooski, Colchester, Essex et Williston ainsi que le village d'Essex Junction. En 2010, cette aire urbaine comptait 208 055 habitants. Le magazine de plein air américain Outside désigne Burlington comme « top American dream city ».
Burlington est une ville universitaire, foyer de l'Université du Vermont et du Collège Champlain. Le Collège St. Michael est situé à proximité (à Colchester).

Climat
Le Lac Champlain et les Adirondacks vu des quais de Burlington.
Burlington a un climat continental humide (Koppen DFB), avec des hivers froids et des étés chauds et humides. Les froids extrêmes vont de -34 °C (record du 15 janvier 1957) à une chaleur humide de + 38 °C ( record du 11 août 1944)2 Le printemps et l'automne sont les saisons de transition. De janvier à juillet, la moyenne mensuelle des températures est de -7,8 à + 21,4° Celsius. Les précipitations annuelles sont de 917 mm et sont bien répartie tout au long de l'année, mais les mois d'été sont les plus humides. La situation géographique de la ville sur la rive est du Lac Champlain représente souvent une situation à risque de bourrasques de neige produisant jusqu'à 33 cm en 12 heures à plusieurs reprises. Les chutes de neige annuelles sont généralement de 206 cm, mais ce chiffre peut varier à chaque hiver.


Histoire


La Statue de Ira Allen.
Les tout débuts de Burlington se situent dans les années 1770, lorsque les frères Allen construisent un fort en bois à la chute de WinooskiNote 1. Quelques colons défrichent les terres environnantes et l'agriculture commence. En 1787, Ethan Allen construit sa maison près de l'embouchure de la rivière WinooskiNote 2. L'Université du Vermont à Burlington s'établit en 1791 et le Collège d'agriculture du Vermont est fondé sur un terrain donné par Ira Allen.
En 1800, Burlington devient l'un des principaux ports du pays, principalement pour l'importation du bois canadien. Sa population est alors d'environ 816 personnes3.
La guerre de 1812 qui oppose les Américains aux Britanniques n'est pas très populaire au Vermont. Avec le reste de la Nouvelle-Angleterre, le Vermont ne fournit ni soldats ni support financier.


Dessin de Burlington en 1858.
Un moment, durant la guerre, 5 000 hommes sont stationnés à Burlington (plus que le nombre d'habitants de l'époque) mais 500 d'entre eux meurent de maladies. Plusieurs de ses soldats sont logés dans le bâtiment principal de l'Université du Vermont qui sert d’hôpital militaire4. Le 2 août 1813, Burlington est bombardée par les troupes britanniques dans une escarmouche que les Américains avaient prévu mais ont ignoré. Ce bombardement n'a duré qu'une dizaine de minutes et n'a pas eu d'influence sur l'issue de la guerre.


Le Van Ness House, construit en 1870, est le plus grand hôtel de Burlington.
En 1823, le canal navigable du lac Champlain est ouvert. Il offre une voie navigable continue de New York à Montréal via la rivière Hudson, le lac Champlain et la rivière Richelieu situés au Canada. Avec l'ouverture de ce canal, Burlington et Plattsburgh ( ville située sur la rive opposé du Lac Champlain dans l'État de New-York), deviennent des ports importants pour le bois et les produits agricoles vers sud et pour les biens manufacturés de New York vers le nord du Vermont et le Canada. Vers 1830-1850, Burlington croît rapidement, et devient la ville prééminente de l'État du Vermont. Sa population de 3 526 en 18305 passe à 7 585 en 18506.


La rue Church en 1907.
Avec l'arrivée du chemin de fer de Rutland à Burlington en 1849, l'industrie du bois de Burlington continue de croître, et en 1862, lorsque le Central Vermont Railroad atteint Winooski, l'industrie laitière ( établie dans la partie plus rurale à South Burlington) commence à vendre son lait à la Nouvelle-Angleterre et au Québec. En 1865, la partie nord-ouest de la ville actuelle devient officiellement la municipalité de Burlington. En 1885, la Winooski & Burlington Horse Railroad Company commence le service du tramway à travers la ville. La population est de 14 590 personnes en 18907 pour franchir le cap des 18 640 au début de 19008
En 1929, la fin du service de tramway à Burlington est marquée par l'incendie d'un tramway en plein centre-ville. Burlington se désindustrialise dans la décennie des années 1980. Plusieurs manufactures vétustes ferment. Dans les années 1990, se créer un renouveau: de nombreux bâtiments industriels désaffectés sont rénovés en bureaux et en logements. Jadis un port industriel, une marina pour les petits bateau de plaisance apparait sur les rives. Ceci donne naissance au Waterfront Park, un endroit convivial où l’on peut tranquillement se promener, s’asseoir, et relaxer.

Patrimoine architectural
Le centre-ville actuel est situé sur une colline qui domine le lac Champlain et abrite l’université du Vermont. L'ancienne prospérité industrielle a laissé derrière elle beaucoup d'architecture de l'ère victorienne, y compris les bâtiments des architectes Ammi B. Young, HH Richardson et McKim, Mead & White. Burlington est devenu quelque temps un lieu de tournage pour représenter cette époque aux États-Unis ( films Myself & Irene (2000) et What Lies Beneath (2000)). De nombreux édifices industriels du début du xxe siècle ont été restaurés. Un organisme Preservation Burlington a été fondée en 19989 pour protéger l'architecture historique à Burlington. Chaque année, des prix sont décernés pour avoir restauré des bâtiments anciens.

Économie
Autrefois petite ville industrielle et portuaire, Burlington est aujourd'hui basée principalement sur l'industrie informatique et sur les services d'éducation et de santé. La seule grande installation industrielle est l'usine de semi-conducteurs d'IBM (à Essex Junction). IBM est le plus gros employeur avec 6 500 employés. Les autres employeurs importants à Burlington sont le Fletcher Allen Health Care10 et l'Université du Vermont (employant 4086 et 3137 personnes respectivement). Mentionnons aussi General Electric qui développe des logiciels pour l'industrie des soins de santé à l'ancien siège social de IDX Systems.

Culture


Le BCA loge dans une ancienne caserne de pompier complètement restaurée en 1994-1995.
Burlington est également une ville culturelle. Cette réputation vient pour sa force dans le domaine des arts et de la culture, Burlington offre des possibilités typiques d'une ville beaucoup plus grande où cohabite un mélange éclectique d'artistes, de créateurs, d'ateliers et de boutiques que l'on retrouve surtout dans le Downtown Burlington. Church street est une rue piétonne située au cœur de la ville, c'est à cet endroit que se déroulent de nombreux festivals tout au long de l'année. C'est sur cette place que s'est, notamment, fait connaître KT Tunstall.


La Bibliothèque Carnegie Fletcher.
Plusieurs galeries d'art ont pignon sur rue autour de Church Street. Le Burlington City Arts, appelé usuellement le BCA présente des expositions d'art contemporain et des performances d'artistes en art visuel11.
L'Orchestre symphonique du Vermont12, et le Lyric Theatre Company13 sont logés à la salle de concert Flynn14. Il y a aussi le Flynnspace qui présente des performances avant-gardistes.
Burlington a la plus grande bibliothèque publique du Vermont, la Bibliothèque Carnegie Fletcher. Cette bibliothèque conserve le Registre national des lieux patrimoniaux.

Médias
Burlington est le centre des médias du nord et du centre de l'État du Vermont. Les publications les plus importantes sont le quotidien The Burlington Free Press qui est vendu dans tout le Vermont, le Seven Days15, un journal hebdomadaire gratuit pour toute la région métropolitaine de Burlington qui traite des arts et de la culture en général, et le Vermont Business Magazine16 un journal mensuel sur le commerce et l'industrie au Vermont.


Vermont Public Television utilise le relief des Montagnes Vertes comme logo
11 stations de radio sont basées à Burlington et desservent la région. 7 stations de télévision émettent de Burlington: 3 petits canaux de télévision communautaire locale (VCAM-Channel 1517, RETN-Channel 1618 et CCTV-Channel 1719) et 4 canaux régionaux plus importants: WFFF-TV qui est affilié au réseau FOX, WVNY qui est affilié au réseau américain ABC, WCAX-TV qui est affilié au réseau américain CBS, et Vermont Public Television une chaine non-commerciale éducationnelle affilié avec le réseau PBS. L'autre grand réseau américain de télévision (WPTZ affilié à NBC) ainsi que WCFE-TV (réseau PBS) émettent de Plattsburgh dans l'État de New York.

Administration municipale


L'Hôtel de ville de Burlington.
Burlington a intégré en son sein plusieurs anciennes villes voisines depuis une cinquantaine d'années. Aujourd'hui, l'administration de la ville s'organise autour d'un conseil municipal: Les Démocrates ont la majorité des voix au conseil municipal. Le conseil municipal a quatorze sièges, qui sont actuellement occupés par sept démocrates, un républicain, cinq progressistes, et un indépendant20 tous élus au suffrage universel par la population. C'est un démocrate, Miro Weinberger qui occupe le poste de maire depuis 2012.
Un personnage politique local important, Peter Clavelle fut maire de Burlington de 1989 à 1993, puis de 1995 à 200621.En 2004, il tente de se faire élire comme candidat démocrate pour le poste de gouverneur du Vermont contre le gouverneur sortant, Jim Douglas, et quatre autres candidats mais il est défait 38 % à 59 % en faveur de Jim Douglas.

Ouverture à la langue française
Le conseil municipal de Burlington vote à l'unanimité le 8 août 2011 une résolution pour favoriser l'usage du français dans les services publics municipaux, dans les menus des restaurants et dans les cours de langues secondes dans les écoles22. La nouvelle loi ne rend pas le français obligatoire comme seconde langue, mais elle suggère fortement son usage23 ainsi Burlington va inclure le français sur les panneaux de signalisation routière et à l'aéroport. Burlington veut séduire les nombreux Québécois qui la visitent durant la saison estivale24. La municipalité invite aussi les commerçants et organismes voués au tourisme à embaucher des employés ayant des connaissances de base en langue française25. La municipalité prêche d'ailleurs par l'exemple, en embauchant quelques Québécois détenteurs de la carte verte américaine. Plusieurs commerces et restaurants de Burlington arborent le petit écusson Ici nous parlons français.
(Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Burlington_(Vermont))
Skrzyżowanie

Km 0 JCT Margaret vs Cumberland

Km 0 JCT Margaret vs Cumberland
panorama

Km .4 Lac Champlain

Km .4 Lac Champlain
zdjęcie

Km 1.3 Samuel Champlain

Km 1.3 Samuel Champlain
panorama

Km 1.7 Musée

Km 1.7 Musée
Skrzyżowanie

Km 1.8 JCT Bridge vs City Hall

Km 1.8 JCT Bridge vs City Hall
panorama

Km 3 Pont des Vétérans

Km 3 Pont des Vétérans
panorama

Km 2.4 Marina

Km 2.4 Marina
panorama

Km 2.9 Terry James Gordon

Km 2.9 Terry James Gordon
panorama

Km 4.1 Trail Bike

Km 4.1 Trail Bike
panorama

Km 5.8 Children's Museum

Km 5.8 Children's Museum
panorama

Km 9.1 Bluff Point Golf Resort

Km 9.1 Bluff Point Golf Resort
Rzeka

Km 10.8 Salmon River

Km 10.8 Salmon River
panorama

Km 12.2 Stoneledge Sculpture Garden

Km 12.2 Stoneledge Sculpture Garden
panorama

Km 13.9 Lac Champlain

Km 13.9 Lac Champlain
panorama

Km 15.6 Lac

Km 15.6 Lac
panorama

Km 16.4 Ausable Point

Km 16.4 Ausable Point
Most

Km 19.1 Ausable River

Km 19.1 Ausable River
panorama

Km 21.2 Road 9

Km 21.2 Road 9
panorama

Km 22.6

panorama

Km 22.6 Ausable Chasm Campground

Km 22.6 Ausable Chasm Campground
panorama

Km 24 Rivière

Km 24 Rivière
zdjęcie

Km 24 Entrée

Km 24 Entrée
panorama

Km 24.3 Rocky Point

Km 24.3 Rocky Point
panorama

Km 24.5 Split-Rock

Km 24.5 Split-Rock
panorama

Km 24.6 Rivière

Km 24.6 Rivière
panorama

Km 24.7 Canyon Ausable

Km 24.7 Canyon Ausable
panorama

Km 24.8 Rock

Km 24.8 Rock
panorama

Km 24.9 Rock

Km 24.9 Rock
panorama

Km 24.9 Visite

Km 24.9 Visite
panorama

Km 25 Sentier

Km 25 Sentier
panorama

Km 25.1 Descente de rivière

Km 25.1 Descente de rivière
panorama

Km 25.1 Descente

Km 25.1 Descente
panorama

Km 25.3 Descente

Km 25.3 Descente
panorama

Km 25.3 Descente

Km 25.3 Descente
panorama

Km 24.5

panorama

Km 25.6 Descente

Km 25.6 Descente
panorama

Km 25.8

Km 25.8
zdjęcie

Km 26.1 Bus Stop

Km 26.1 Bus Stop
panorama

Km 27.9 Falls

Km 27.9 Falls
zdjęcie

Km 28

zdjęcie

Km 28.6 Ausable Center

Km 28.6 Ausable Center
panorama

Km 29.8 Road 373 Vers le traversier

Km 29.8 Road 373 Vers le traversier
panorama

Km 31.3 Bolton Acres

Km 31.3 Bolton Acres
panorama

Km 33.4 Port Kent

Km 33.4 Port Kent
panorama

Km 34.2 Traversier

Km 34.2 Traversier
panorama

Km 34.4 Traversier

Km 34.4 Traversier
panorama

Km 36.4 Traversée

Km 36.4 Traversée
panorama

Km 39 vers Burlington

Km 39 vers Burlington
zdjęcie

Km 42 Casse Croute Traversier

Km 42 Casse Croute Traversier
panorama

Km 47 Burlington

Km 47 Burlington
panorama

Km 49 Quai Burlington

Km 49 Quai Burlington
panorama

Km 49.7 Marina

Km 49.7 Marina
panorama

Km 50 Arrivée

Km 50 Arrivée
zdjęcie

Km 50.4 Fin Burlington

Km 50.4 Fin Burlington

Komentarze

    You can or this trail